Actualités

  • "Les imaginaires du feu" : 20èmes Rencontres d'Aubrac 2015 du 17 au 21 août 2015 Ouverture des 20es Rencontres d'Aubrac, le lundi 17 août 2015 à Espalion par une grande soirée entièrement gratuite de 19h à minuit pour tous les publics, avec une scène ouverte participative (Les propositions mentionnées dans le programme impliquent un travail en amont avec nombre d'associations locales, le Vieux Palais, la médiathèque départementale et les bibliothèques locales). - L'identité « historique » des Rencontres d'Aubrac qui a conduit au développement de tous les partenariats forgés avec les médias littéraires et culturels nationaux de France Culture à Télérama en passant par le Magazine littéraire, Le Monde, Libération, Livres hebdo, les partenariats institutionnels comme le CNL, le CNES, la Sofia et tous les partenariats locaux sur l'Aubrac sera pleinement développée dans la programmation des journées de conférences, tables-rondes, lectures, animations en bibliothèque, concerts, cinéma en famille et les grands repas pris en commun proposés à Saint Chély d'Aubrac et Aubrac. - Un événement exceptionnel sera proposé à Saint-Urcize, le mercredi 19 août avec la démonstration de la forge d'une lame de sabre par le maître forgeron, Mr MANABE, trésor vivant du Japon. - Une autre soirée originale sera proposée à la Tour de Masse le jeudi 20 août, première occasion d'inscrire dans ce bel élément du patrimoine aveyronnais (témoignant du lien entre Aubrac à la vallée du Lot) un grand événement littéraire et musical. L'esprit de nos Rencontres d'Aubrac a toujours été marqué par un attachement viscéral à la liberté de pensée et de parole, par la volonté de comprendre les enjeux de notre temps en cherchant dans les racines culturelles des peuples comme dans leurs expressions d'actualité le génie propre de chacun transcendant les différences. À la place qui est la sienne, dans le champ de l'interculturalité, notre manifestation des Rencontres d'Aubrac, cherchera plus que jamais à concrétiser cet engagement de lutte contre l'ignorance, les préjugés culturels et nous pensons que la culture portée au travers de ces propositions sera vécue dans le plus haut sens du mot tout en s'attachant à construire et fraterniser. Francis Cransac

  • Ce blog a pour vocation d'explorer la thématique du voyage sous toutes ses formes, à travers la littérature, les arts, les mythologies, les religions et spiritualités du monde. Qu'il soit géographique ou spirituel, physique ou intérieur, proche ou lointain, le voyage transforme celui qui l'accomplit. Les littératures du monde foisonnent de récits de voyages - vécus ou rêvés, anciens ou actuels -, de carnets d'exploration, et autres fictions romanesques où l'épreuve de la rencontre avec l'altérité est une source d'apprentissage de l'autre et de soi, voire d'initiation. L'invitation au dépassement de soi, les mythes, contes et légendes du monde la recèlent souvent à travers la figure du héros. Au fil de ses pérégrinations, de ses errances, les épreuves et obstacles qu'il rencontre et affronte le grandissent. Mais est-il besoin de se projeter loin, toujours plus loin ? Car ne dit-on pas aussi Visita Interiora Terrae Rectificandoque Invenies Occultum Lapidem « Visite l'intérieur de la terre et en rectifiant tu trouveras la pierre cachée »?…

  • « Tu dis pour naître » : Rencontres internationales autour de Claude Vigée, vendredi 5 et samedi 6 juin 2015 (université Paris 3 Sorbonne nouvelle), organisées par l'Association des amis de l'œuvre de Claude Vigée     Tu dis pour naître Tu n'écris plus Pour être lu Par des poètes.   Tu dis pour être Au cœur de l'homme, Simplement.   Ton chant est comme Une fenêtre Ouverte au vent :   Orage à mille têtes ! (Claude Vigée, L'arbre de vie, L'homme naît grâce au cri. Paris : Points Seuil, 2013, p. 91) L'œuvre de Claude Vigée étant ouverte, diverse et vivante de part en part, elle appelle une lecture et un intérêt de même qualité. C'est pourquoi, à la suite du Grand Prix national de la Poésie dont elle fut couronnée en décembre 2013, nous appelons à une écoute personnelle de ses différentes facettes ‒ poème, pensée poétique, philosophique et critique, écriture de soi, fidélité à l'Alsace et au judaïsme, inspiration et commentaire biblique, réflexion sur l'histoire, la civilisation occidentale et la Shoah, expression de la vie, de l'intériorité et de la joie, présence et générosité. Nous invitons les lecteurs assidus des différents aspects de cette œuvre « à mille têtes » à partager leur expérience lors de ces rencontres auxquels nous souhaitons donner un caractère original, au-delà de l'habituel colloque universitaire, sans renoncer toutefois à la rigueur d'une approche qui s'avouera franchement intersubjective : Comment avons-nous rencontré l'œuvre de Claude Vigée ? Quelle œuvre nous aura particulièrement marqués ? Pour quelles raisons profondes, dignes d'éclairer l'œuvre elle-même ? Nous voudrions que, de l'expression de l'engagement personnel de chacun, se fasse jour l'intérêt vital de l'apport de Claude Vigée à la pensée contemporaine. Nous maintiendrons ainsi « ouverte au vent » cette « fenêtre » qui n'a de cesse de naître « au cœur de l'homme ». (Anne Mounic) Programme des journées des 5 et 6 juin 2015 Vendredi 5 juin 2015 13 h : Ouverture du colloque. 13.15 - 13.45 ‒ Betty Rojtman : Les artistes de la faim : un jugement sans appel ? 14 h - 14.30 ‒ Nelly Carnet : Sous le signe de l'exil et du transitif. 14.45 : Pause. 15 h - 15.30 ‒ Muriel Baryosher-Chemouny : Exil et réconciliation : autour de la notion de réparation. 15.45 - 16.15 ‒ Beryl Cathelineau-Villatte ‒ Claude Vigée : De la danse vers l'abîme à la libellule des neiges. 16.30 - 17 h ‒ Jean-François Chiantaretto : Rencontrer Claude Vigée, questionner l'écriture de soi. 17.15 - 18 h ‒ Alfred Dott : Sur les traces de Claude Vigée à Bischwiller. 18 h : Rencontres autour d'un verre, en présence de Claude Vigée (sous réserve).  Samedi 6 juin 2015 13 h - 13.30 ‒ Michèle Finck : Le « mur » et le « murmure » : Rencontre d'Adrien Finck et Michèle Finck avec Claude Vigée. 13.45 - 14.15 ‒ Pénélope Galey-Sacks : Claude Vigée et la traversée de l'image: pensée et esthétique du cri. 14.30 - 14.45 ‒ Martine Blanché : Fidélités poétiques à l'Alsace dans l'œuvre tardive de Claude Vigée. 15 h : pause. 15.15 - 15.45 ‒ Georges Gachnochi : Vivre, se séparer, se souvenir …vivre encore, faire vivre les absents : de quelques émotions autour d'œuvres de Claude Vigée. 16 h - 16.30 ‒ Oleg Poliakow : « Tu dis pour naître », une difficile identité. 16.45 - 17.15 ‒ Anne Mounic : Claude Vigée et le « mystère de l'instant futur » : Une pensée poétique de l'émerveillement et de l'épreuve. 17.30 : clôture du colloque.

  • "Climat(s)" avec Yoko Tawada  Jeudi 7 mai à 19h : Leçons de littérature au Goethe Institut Rencontre dans le cadre du cycle «Leçons de littérature» présenté chaque premier jeudi du mois par l'écrivain Cécile Wajsbrot. Avec la lecture d'un texte inédit de Yoko Tawada, auteur en langues japonaise et allemande. Son œuvre est publiée en France aux éditions Verdier, dans des traductions de Bernard Banoun, on lui doit notamment Narrateurs sans âmes (2001), L'œil nu (2005), Le Voyage à Bordeaux (2009) et, plus récemment, Journal des jours tremblants. Après Fukushima (2012). Elle vit aujourd'hui à Berlin. L'auteur invité abordera - à partir du mot climat - une réflexion sur la création littéraire à travers sa pratique. En collaboration avec le Goethe Institut et l'association Les Amis du Roi des Aulnes au Goethe Institut 17, avenue d'Iéna - 75016 Paris (métro : Iéna) Entrée libre et gratuite      

    mel
    mel

  • Créatures d'un jour d'Irvin Yalom « Je l'observai attentivement, et l'espace d'un instant nos regards se croisèrent. Je fus séduit par ses yeux de lutin et le léger sourire qui jouait sur ses lèvres. Nous restâmes un moment silencieux à nous regarder, goûtant cette camaraderie entre anciens, comme des passagers qui, par une nuit froide de brouillard, entament une conversation sur le pont d'un navire et découvrent qu'ils ont grandi dans le même quartier. »    



De la création

Entretien filmé. GAO Xingjian est né à Ganzhou en Chine en 1940 et vit en France depuis 1988 où il a obtenu l’asile politique, puis, dix ans plus tard, la nationalité française. Écrivain, dramaturge, metteur en scène, plasticien, cinéaste, il obtient le prix Nobel de littérature en 2000 pour son roman "La Montagne de l’âme". La parution aux éditions du Seuil en octobre 2013 de "De la création", son recueil de textes théoriques sur la littérature, sur les arts pictural et cinématographique, traduits par un collectif de sinologues sous la direction de Noël DUTRAIT – professeur de littérature à l’Université d'Aix-Marseille – sert de point de départ à cet entretien audiovisuel. Une exploration de l’œuvre foisonnante, originale et profonde de ce créateur... Après une courte biographie brossée par Noël Dutrait, l'entretien se poursuit à travers les divers champs de la création, où Gao apporte son témoignage de romancier, de dramaturge, de plasticien et enfin de cinéaste. Entre anecdotes personnelles et réflexions théoriques, esthétiques, artistiques approfondies sur la création, Gao Xingjian revient notamment sur son roman « La Montagne de l’âme », en évoquant longuement le triple jeu de la langue. Il aborde la traduction de ses œuvres et la collaboration avec ses traducteurs, en particulier avec Noël Dutrait, et présente avec enthousiasme son dernier film, « Le Deuil de la beauté », un ciné-poème tourné en 2013 et « projeté en avant-première » à l’INHA (Institut national d’histoire de l’art, Paris), le 12 mars 2014. Noël Dutrait a créé l’Espace de recherche et de documentation sur Gao Xingjian inauguré les 2 et 3 avril 2008. Ce centre « propose des ressources documentaires dans toutes les langues et tout support portant sur l’œuvre (corpus et critique) de Gao Xingjian ». >>> Pour accéder à l’Espace de recherche et de documentation, cliquez sur le lien suivant http://gsite.univ-provence.fr/gsite/document.php?project=erd-gao


 

 


ALIA
en bref

ALIA « Atelier Littéraire d'Ici et d'Ailleurs » est à l'origine un site-prototype produit et développé dans le cadre du projet ANR intitulé Atelier de Sémiotique Audiovisuelle en Sciences Humaines et Sociales (ASA-SHS).

Les publications d'ALIA sont le résultat de description/indexation et republication d'un choix de vidéos - pour la plupart issues du corpus audiovisuel des AAR (Archives Audiovisuelles de la Recherche) - grâce à l'utilisation d'un environnement informatique spécifique, développé et expérimenté, depuis 2008, tout au long du projet ASA-SHS (Atelier de Sémiotique Audiovisuelle en Sciences Humaines et Sociales), programme blanc de l'ANR.

ALIA est aussi une vidéothèque de 700 heures regroupant tous les documents littéraires audiovisuels issus des AAR : >>> ALIA

Et un blog personnel >>> Voyage intemporel



Contes merveilleux

  • VELAY-VALLANTIN, Catherine

    Séminaire de recherche filmé. Lors de ce séminaire consacré à l'étude des contes populaires, Catherine Velay-Vallantin traite des rapports entre les images et le texte, à travers l'étude du frontispice des contes de Perrault depuis la fin du XVIIe siècle jusqu'à nos jours - en s'appuyant sur les travaux de Louis Marin - ainsi que des frontispices d'éditions postérieures.

  • ECHENE, Agnès

    Conférence filmée. Agnès Echène - écrivain, conteuse et chercheur (EHESS - Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Toulouse, France) - nous présente une mise en contexte historique et culturelle du récit de La Barbe-bleue.

  • FR

    ARCE, Valentina

    Mise(s) en scène théâtrale(s). "Inti et le Grand Condor" est un conte traditionnel andin, l'histoire d'Inti qui rencontre une étoile et en tombe amoureux. Mais l'astre retourne dans le ciel parmi ses soeurs. Ivre de chagrin, le jeune indien part à sa recherche, aidé du Grand Condor. Cette création théâtrale filmée est une adaptation de ce conte.



Les "Imaginaires du ciel étoilé" (19es rencontres d'Aubrac, 19 août 2014, matin)